Pendant ce temps là, à Montauban (RP/IG halle de Montauban)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pendant ce temps là, à Montauban (RP/IG halle de Montauban)

Message  Zorgl Adventac le Dim 3 Juin - 18:22

Aux environs de quatre heure et demi du matin , deux silhouettes arivérent clopin clopan vers le bureau de la maréchaussée , espérant y voir , derrière une fenétre , la bougie d'un veilleur allumée, ou un guet en faction dans les ruelles alentour.

Pas ame qui vive, même pas la queue d'un chat , alors que l'aube laissai une timide lueur percer la relative pénombre de cette nuit de pleine lune.

Les deux femmes gagnérent alors la taverne municipale , dont la porte a cette heure était bien évidement close. Passant par l'arriére, elles y pénetrerent néanmoins par une petite porte dérobée, cisse prés de l'entrée de la cave , et passérent quelques heures à s'y reposer.


Dés que sonnérent les huits heures , elles se présenterent au bureau de police, la mine défaite et portant toutes deux echymoses, les vétements de voyage déchirés et entaillés a plusieurs endroits


La plus agée tapa à la porte de grands coups qui résonnérent dans la piece vide, tandis qu'elle appelai.


Ohé , de la garde...... y a t'il un sergent ou autre force de l'ordre pour entendre notre récit?


Dernière édition par Zorgl d'Adventac le Dim 3 Juin - 18:42, édité 2 fois
avatar
Zorgl Adventac

Messages : 183
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.familyby.com/familles/myfamily/adventac

Revenir en haut Aller en bas

Sophia d'Adventac

Message  Zorgl Adventac le Dim 3 Juin - 18:23

Regardant sa mère abattue par cette nuit agitée qui tambourinait dans une porte qui semblait ne pas devoir résister trop longtemps vue la vétusté de la battisse, elle remarqua du linge qui pendouillait non loin de là et décida d'emprunter une grande couverture.
Revenant vers sa mère en la recouvrant...
Rien ne sert de nous exciter sur cette porte car il n'y a pas âme qui vive dans cette ville! . il nous faudrait plutôt aller voir si au moins il y a un Bourgmestre afin de ne pas mourir de faim.


Dernière édition par Zorgl d'Adventac le Dim 3 Juin - 18:37, édité 1 fois
avatar
Zorgl Adventac

Messages : 183
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.familyby.com/familles/myfamily/adventac

Revenir en haut Aller en bas

La Favorite

Message  Zorgl Adventac le Dim 3 Juin - 18:24

Elle n'avait rien à faire là....
Mais elle passait par là....
Un regard vers le poste de police et c'est ainsi qu'elle vit deux femmes qui tambouriner à la porte...
Elle s'approche alors.

Si j'puis faire quelque chose pour vous Mesdames?
Je suis Fav, gouverneur de Montauban.

Vous n’avez pas l'air dans votre assiette.


Et fav regarde alors des pieds à la tête les dames qui semblent avoir été attaquées.


Dernière édition par Zorgl d'Adventac le Dim 3 Juin - 18:36, édité 1 fois
avatar
Zorgl Adventac

Messages : 183
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.familyby.com/familles/myfamily/adventac

Revenir en haut Aller en bas

Zorgl d'Adventac

Message  Zorgl Adventac le Dim 3 Juin - 18:25

Une femme justement approchai , dont le visage ne lui était pas inconnu.

Zorgl se repris , essaya de remettre un peu d'ordre dans ses cheveux défaits , tout en drapant sa colére dans la couverture dont Sophia l'avait recouverte.

Ah , bonjour Gouverneur Lafavorite , j'ai eu vent de votre récente élection à la mairie.
Mes félicitations , et bien du courage car , comme vous le voyez, j'ai le déplaisir de constater , rentrant aprés un voyage de 5 mois, que les alentours de la ville sont toujours infestées de vermine de toute sorte...


crachant par terre un peu de sang

.... et de la pire espéce encore , c'en est honteux.

regarde la femme avec l'espoir de voir un soupcon de compréhension poindre dans son regard , puis continue dans un flot de paroles.

j'espére que vous allez vite retrouver cette furie et ses acolytes , et tout le butin qu'ils ont volé.... nous ramenions quelques produits de qualité en Guyenne, dont certains venaient de très loin et que je me faisai une joie de faire découvrir ici..... mais c'est fini.... on ne me reprendra plus au commerce de sitot....

Et si les forces de l'ordre de cette province ne sont pas capable faire régner l'ordre , malgré les impots qui lui sont versé pour tel, je saurai bien proteger nos biens d'une autre facon.....

Son teint commencai a devenir rouge écarlate , elle tenta de se calmer en aspirant une grande bouffée de l'air frais du matin.

Remarquez nous nous en tirons bien, ils auraient pu nous tuer, violer la fille , que sais je.
certains produits que je transportai etaient estampilles d'un mandat personnel de la mairie de Montauban , j'y avais toutes mes economies, et ma fille également.


la fatigue commencai a se lire sur son visage, le dépit également , quelle ne pouvait masquer.

Et me voici, a deux lieux de mon village, aprés avoir silloné les routes du royaume et de l'empire sans rencontrer aucune inquiétude, rossée et mise sur la paille ainsi.
C'est à vous dégouter de Montauban vous savez, et pourtant Dieu sait que j'aime ce village, mais ses faubourgs sont toujours ausi puants.


Un gras bizet vient se poser sur le rebord du pigeonnier du poste.

ah... ce doit sans doute la réponse du sergent, a qui j'ai ecrit, ne trouvant personne.

elle prend le message, le déroule, lit à voix haute pour Sophia ....

Messire Zorgl sourire en coin ca commence mal mais c'est une question d'habitude

elle se tait un moment, rempli le formulaire tout en continuant de raler

à la bourgmestre .

Je vous le donne ou je le renvoie par pigeon ? car a l'heure qu'il est maintenant , le temps que le dossier arrive a la prévoté , j'ai peur que ces estrangers ayent déja filé

Citation:


Rebonjour sergent,
j'espere que tout d'abord vous aurez la perspicacité de constater que les plaignantes , moi meme et ma fille Sophia, sont des femmes , cei afin que l'enquete commence sur des bases solides, et afin d'eviter les vices de procedures a la source, comme cela est fort souvent malheureusement le cas.
Ceci etant dit, voici le formulaire rempli, ma fille fera suivre le sien un peu plus tard, car elle a quelque souci de rapidité d'ecriture.

Expéditeur : Sergent_tagghor
Date d'envoi : 03/06/2012 - 14:10:54
Titre : Re: brigandage

Plainte pour brigandage - Déposition de la victime

Votre nom :Zorgl d'Adventac , dame de Meauzac
La date de votre agression :le 3 juin 1460 aus environs de 4 heures du matin
Le lieu de votre agression : sur la route entre et Cahors et Montauban


Étiez vous en groupe, si oui avec qui ?

je voyageai en compagnie de ma fille Sophia51

Connaissez-vous des témoins potentiels ?

nous avons rencontre sur le chemin un tavernier de Cahors , Nactation, a qui j'avais offert quelques jours auparavant un peu de ce vin de Bourgogne
et deux autres voyageurs que je ne connaissai pas.

Le témoignage du Comte Koyote pourrai etre utile , lui ayant vendu il y a quelque jours une tapisserie pour la somme de 144 ecus , les 122 derobes correspondant a l'argent de cette vente , amputé de la somme versée pour le cours de Grec suivi recement, le professeur de l'Université pourra temoigner de ma presence.


Comment s'est déroulée l'agression ? Avez vous été blessé, si oui de quelle manière ?

Nous étions lourdement chargées de tonneaux, tirées par deux chevaux sur une charette de fortune ,
car nous avions du vendre la notre pour pouvoir nous substenter,
L'essieu d'une roue s'est pris dans une orniére .

Nous sommes toute deux descendues de cheval pour pousser , mais comme nous etions occupée a cela, trois personnes ont surgit des fourrés
et se sont jetés sur nous pour nous rouer de coups sur toutes les parties du corps, d'abord des coups de pommeau, puis voyant que nous nous defendions de bec et d'ongle , du tranchant de l'epee .

Le combat a duré une eternité , sans dout trois quart d'heure , nous ne voulions pas fuir pour ne pas laisser nos biens.

L'homme a la medaille a finalement eu raison de moi, et je me suis retrouvée a terre, le visage en sang, du a une estafilade, et aux coups de bottes qu'il me mit une fois a terre, dont je ressort avec une dent cassée et la levre fendue .
A la fin , l'homme m'a mis de nombreux coups de bottes dans le ventre , et je me suis evanouie.

Pendant ce temps la femme et l'homme en armure était sur Sophia , mais j'ai perdu connaissance, elle pourra vous en dire plus elle même.


Estimation des biens volés :
Une fortune

Pour ma part
Un tonneau de vin de Bourgogne, un tonneau de Champagne , un fromage de vache, un boisseau de sel, deux fruits frais et 122 ecus

ma fille estimera ses pertes, il me semble qu'elle avait un tonneau de champagne un de cidre , un de bourgogne, un bouclier, que sais jencore, sans doute une bourse tres bien remplie.

Connaissez vous l'identité de votre agresseur ? Si oui comment ?

Il m'a semblé que l'homme encapuchonné a hélé la femme par le prenom d'Emma, afin de la mettre en garde d'un coup porté, comme je vous disai , maitrisant bien les langues moderne et particulierement l'Italien , j'ai pu comprendre quelques bribe de leur conversation.



Toute information permettant d'identifier votre agresseur (par exemple :description physique, accent, tenue, signe
caractéristique...)


Il etaient tous trois lourdement armés , l'un equipée d'armure de plaque solide et botté,celui la parlai l'occitan avec le bon accent de notre region.

les deux autres qui parlaient l'Italien, je suis formelle
la dessus, c'est une langue que j'entend bien , ils avaient épée et bouclier et etaient vetus de tenues sombre , sans doute de bleu .
la femme portai une robe, l'homme une cape et j'ai distingué nettement une médaille d'Aristote a son coup.
Les deux etaient assez bien charpente, le visage fin, les cheveux de l'homme cachés sous sa capuche, et ceux de la femme noirs, porté milong sur les épaules.



Seriez vous prêt à témoigner au tribunal contre votre agresseur ?

plutot trois fois qu'une

Remarques supplémentaires :
les enfoirés, je me chargerai de leur faire la peau personellement si je les retrouve

Ce qui me permettra de monter un dossier contre vos agresseur.

Sire Tagghor, Sergent et Chef Maréchal de la prévôté à Montauban


Dernière édition par Zorgl d'Adventac le Dim 3 Juin - 18:42, édité 1 fois
avatar
Zorgl Adventac

Messages : 183
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.familyby.com/familles/myfamily/adventac

Revenir en haut Aller en bas

La favorite

Message  Zorgl Adventac le Dim 3 Juin - 18:26

Fav écoute la dame avec attention et se retrouve terriblement gênée.

Je comprends que vous ne soyez pas de bonne, mais n’en voulez pas à Montauban.
Malheureusement, les brigands pullulent sur tout le royaume. C’est bien notre chance que vous ayez été brigandée juste là.
Heureusement, vous êtes en vie et ….votre fille aussi.
Si je puis faire quoique ce soit pour vous êtes agréable, n’hésitez pas, je ferais de mon mieux pour vous dépanner.


Fav regarde alors le message que reçoit la dame, qui le lit ensuite à haute voix.

Ce formulaire ?
Oui, vous pouvez en effet me le laisser, je vais remonter les informations le plus vite possible, mais faites en aussi une copie à notre sergent, qu’il suive aussi sa procédure.


Dernière édition par Zorgl d'Adventac le Dim 3 Juin - 18:36, édité 1 fois
avatar
Zorgl Adventac

Messages : 183
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.familyby.com/familles/myfamily/adventac

Revenir en haut Aller en bas

Sergent Tagghor

Message  Zorgl Adventac le Dim 3 Juin - 18:27

Bien reçu votre missive.
Excusez moi pour l'erreur c'est juste une formalité de dire messire.
Il me faudra juste un ( screen ) pour confirmer vos dire et je transmet le dossier à la prévôté.
cdt
Sire Tagghor, Sergent et Chef Maréchal de la prévôté à Montauban

avatar
Zorgl Adventac

Messages : 183
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.familyby.com/familles/myfamily/adventac

Revenir en haut Aller en bas

Orandin

Message  Zorgl Adventac le Dim 3 Juin - 18:28

Apparemment, certains agents prévôtés trop jeune n'avaient pas eu vent de la plus originale des plaintes que la sienne avec Koyote, Pair de France. La supercherie pouvait se sentir à deux kilomètres mais sa plainte avait quand même été acceptée à l'époque provoquant de nombreux fous rires. Le Rouquin, assez nostalgique, décida de réitérer cet amusement pédagogique car il ne cessait de dire que les "screens" étaient plus facile à falsifier qu'un parchemin de l'Eglise ou de la Couronne et on avait pas besoin de s'y connaitre pour pouvoir falsifier. Si le Rouquin n'avait pas le matériel dont il dispose aujourd'hui, il aurait pu demander aux Instances supérieures du Royaume (Admin) qui auraient donnés, volontiers, le matériel nécessaire pour falsifier son "screen". Il alla donc porter plainte à l'encontre du Sergent, tout en jouant la comédie.

« S'il vous plait ! Aidez-moi ! On a tenté de m'assassiner ce matin car j'avais gagné à l'EcuMillion. Je désire porter plainte contre vous, mon assassin, dit-il en regardant le sergent installé au bureau des plaintes. Voici le document prouvant mes dires. »


Dernière édition par Zorgl d'Adventac le Dim 3 Juin - 18:33, édité 2 fois
avatar
Zorgl Adventac

Messages : 183
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.familyby.com/familles/myfamily/adventac

Revenir en haut Aller en bas

Zorgl d'Adventac

Message  Zorgl Adventac le Dim 3 Juin - 18:29

Zorgl ne tiqua pas lorsque la bourgmestre parla de chance, regarda avec un sourire courtois le sergent avant que de se mettre a griffoner de mémoire le portrait des barbares d'Italie et de l'Occitan en ferraille

Elle ne décrocha pas même un sourire losrqu'Orandin vint jouer comédie , car sa lévre la faisai extremement souffrir la plaie se rouvrant au moindre mouvement de sa bouche .

Elle jeta un coup d'oeil rapide sur sa fille, qui, d'une ecriture mal aisée s'appliquai a remplir le document qui lui avait été demandé de fournir a la marechaussée, puis tendit la feuille au sergent Tagghor.

Voichla... reussit elle a articuler, ca vous ira sergent?

Orandin le bonjour, ce n'est pas trés gentil a vous de vous moquer , vous savez...
à la Bourgmestre , qui proposai son aide...

et bien, si vous aviez un peu de pain pour ma fille , ce ne serai pas de refus.
J'attendrai pour ma part d'etre rentrée a Meauzac y manger une bouillie de mais , mais une gaillarde comme elle a besoin de reprendre des forces , et nous n'avons plus un écu..


au sergent.

Comme je vous disai, mes futs etaient tampones et faisaient partie d'un mandat personnel que je tenai de la mairie de Montauban. Peu etre que cela aidera a retrouver leur trace?

au rouquin et a la favorite

Orandin qu'en pensez vous?


Dernière édition par Zorgl d'Adventac le Dim 3 Juin - 18:35, édité 2 fois
avatar
Zorgl Adventac

Messages : 183
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.familyby.com/familles/myfamily/adventac

Revenir en haut Aller en bas

Sophia d'Adventac

Message  Zorgl Adventac le Dim 3 Juin - 18:30

Elle était encore sous le choc même si elle en avait vue d'autres, et tout en passant un linge humide sur les lèvres de sa mère en écoutant la conversation elle dressa son regard vers la Bourgmestre....

Je ne pense point vous connaître Dame, mais ce que nous attendons de vôtre part ce serait juste un seul pain et de l'eau pour nous remplir un peu nôtre estomac qui cri famine.
Pour le gite nous sommes arriverons à nous débrouiller, et d'ailleurs dormir à la bonne étoile n'a jamais été un obstacle pour nous.


Elle aussi criait vengeance dans ses entrailles, et elle ferait tout pour retrouver ces trois brigands.
avatar
Zorgl Adventac

Messages : 183
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.familyby.com/familles/myfamily/adventac

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pendant ce temps là, à Montauban (RP/IG halle de Montauban)

Message  GaspardHauser le Mer 6 Juin - 22:59

Le soleil avait passé son zenith et déja les ombres se mettaient à rallonger,
La fin de la messe devait avoir sonné depuis longtemps , et Gaspard était inquiet.
Il sella son cheval préféré, le pommellé blanc et gris , et parti à la rencontre des voyageuses dont le retour avait été annoncé pour midi.
avatar
GaspardHauser

Messages : 36
Date d'inscription : 09/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

GaspardHauser

Message  GaspardHauser le Jeu 7 Juin - 22:38

Une grande silhouette qui en soutenai une autre , lui apparu au détour d'une courbe .

Elle avancaient lentement et difficilement, alors que pourtant aucune charge ne semblai vouloir les ralentir... pas de charette , pas de sac de jute lourdement rempli de grains....


Peu etre des Agenaises qui retournent chez elles

Plus son pommellé se rapprochai , plus le doute l'envahissai.

ou bien des vagabondes....


Malgré que les habits des deux femmes semblent en piteux état , des éclats de soleil à leur coté reflétaient sans doute la présence d'une épée.

Gaspard fit ralentir l'allure du cheval


et peu etre bien un bouclier

tenant d'une main sa longe , et mettant la bete au pas, il chercha a son coté sa dague , et le laissa filer , méfiant .

Losqu'il fut assez prét pour les reconnaitre , son sang ne fit qu'un tour , et il pressa a lors l'allure vers elles.


Dame, demoiselle.... que vous est t'il arrivé... nous vous attendions pour midi....

Il regarde la fille qui soutient sa mère , comprend que sans son aide, elle ne marcherai pas.
Son visage tumefié et bleui cache en partie l'estafilade qu'elle porte a la lévre , et l'une de ses jambes porte de nombreuses plaies ouvertes .


Zorgl ne dit pas un mot, Sophia fait signe à l'intendant de l'aider.

De ses un metre quatre vingt bientot pour ses 16 ans , elle souléve sa mère tandis que Gaspard l'aide à l'installer du moins mal qu'elle peut sur la monture , et ils s'en retournent tous les trois , le jeune homme et Sophia d'Adventac marchant devant.
avatar
GaspardHauser

Messages : 36
Date d'inscription : 09/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pendant ce temps là, à Montauban (RP/IG halle de Montauban)

Message  Zorgl Adventac le Ven 8 Juin - 23:23

Une fois sur le cheval , laissant ses jambes pendantes de chaque coté de la croupe du pommelé , et délivrée des souffrances que lui causai la marche.

Zorgl fit signe à Gaspard de venir marcher au coté du cheval , car avec la lèvre fendue et le visage tuméfié , tenter plus que des murmurements lui semblai risqué.

Le matin, alors que les blessures étaient encore fraiches , elle ne s'en était trop ressentie, mais maintenant que se formaient les croutes , l'Adventac ne pensai plus qu'a une chose., ou plutot deux...


Gaspard , à notre arrivée , j'aimerai une bouillie de mais et un chauffelit.
Vous m'ammenerez dans mes quartiers et ferez dire que je suis rentrée mais ne peux voir personne..enfin
chuchota t'elle que je peux plus parler a personne serai plus juste.

Elle regarda Sophia qui marchai devant , en tapant tous les cailloux qui se trouvai a portée de sa botte.

Elle a encore grandi .. ce voyage l'a forgé , c'est presque une femme maintenant , tu ne trouves pas?
En tout cas , elle a été fort sage , j'espére que de son coté Fried m'a inventé un engin extraordinaire à la charpenterie.
Lorsque nous sommes parties , il travaillai sur un modéle de charette , il me semble , ca a avancé?


La curiosité était plus forte que la douleur.... Cinq mois qu'elles étaient parties , elle avait hate de se retrouver sur ses terres et d'aller pécher à l'étang des Saules..... et ce qui était moins avouable pour une femme de sa qualité, d'aller relever les collets avec son intendant de Gaspard.

Dites moi, messire Hauser , lui fit elle sur le ton de la plaisanterie, un peu les nouvelles du domaine , la jument a t'elle mis bas?

La grande brunette revenai vers eux à grand pas , de sa besace sortaient de petits miaulements .
avatar
Zorgl Adventac

Messages : 183
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.familyby.com/familles/myfamily/adventac

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pendant ce temps là, à Montauban (RP/IG halle de Montauban)

Message  GaspardHauser le Dim 10 Juin - 21:26



Finalement, elle lui avait manqué....

Evidement la fréquence des ses virées en villes allai être revue à la baisse et qu'en plus de supporter les caprices et les sautes d'humeur de sa dame , il faudrai à nouveau s'attacher à son service de tous les jours.

Mais il y trouvai des compensations
.... un parfum qui apparaissait au détour d'un salon, quelques mots plus piquants qu'il n'y faudrai, et qui appelaient réponse choisie.

Le jeune intendant avait , avec son aide , pris goût à la lecture et au calcul , et entretenai son esprit dans la bibliotheque du manoir. Zorgl l'y engageai d'ailleurs vivement.

Non pas .... Jezabel est encore pleine, et en excellente forme , je pense que le poulain naitra avant la fin du mois . Ainsi il prendra des forces pendant l'été , et sera fort pour affronter les frimas.

Regardant l'état de la Meauzac , affecté par la rudesse des voyages ainsi que par celle des brigands des chemins .

Il va te falloir en prendre aussi, dame, si tu veux pouvoir me suivre à la chasse cet automne.....

il lui sourit , sachant que cette familiarité affichée la réconforterai un peu.

Ne pensez vous pas qu'il nous faudrai aussi quelques chiens , comme en possédai la vicomtesse de Terrides?

Zorgl fit un signe évasif de la main , signifiant sans doute que l'idée , dans l'instant , était loin d'étre au centre de ses préoccupations

Je pense qu'il y a des nouvelles, dame, que je ne vous apprendrai pas.
Le jeune frère de Madame est arrivé au manoir il y a quelques jours , il vient vous rendre visite avant que de partir en mer , une de vos soeurs a annoncé sa venue , et votre belle soeur est arrivé hier avec son enfant .

Gaspard prit le regard chagrin et éploré , comme il avait l'habitude de le faire pour qu'elle l'écoute.

Autant vous dire ma surprise à la vue de toutes ces allées et venues... vous ne m'en aviez pas fait part et je ne vous en suis pas gré.

Hochement réprobateur pour appuyer ses dires

Le domaine a besoin d'un grand nettoyage, je ne m'attachai guère à finasser les nids à poussiére pendant votre absence , et votre fils non plus.
Ma semaine va être prise a cela, et il ne me convient guére d'y passer tout mon temps.
Heureusement, ma soeur a envoyé ma jeune niece Mariebelle pour aider aux taches ménagères , elle ne prendra pas de place au domaine, et si vous la payez un bon salaire , sera la meilleure des caméristes.


D'un air convaincu qui se veut convaincant.

Et des cuisinières... cette petite est une perle , vraiment.
Mais dites moi, Zorgl, ne deviez vous pas revenir en compagnie de cette gouvernante dont vous m'avez souvent parlé.... quel est son nom déja.... Joséphine.... heu .... Joséphine Rossignol , c'est cela?


avatar
GaspardHauser

Messages : 36
Date d'inscription : 09/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pendant ce temps là, à Montauban (RP/IG halle de Montauban)

Message  Zorgl Adventac le Lun 11 Juin - 21:37

Voyant que le jeune Hauser cherchai déjà à lui présenter ses doléances , elle continuai donc de le vouvoyer , afin de ne pas avoir à abonder dans son sens.

Ne me dites pas Gaspard , que vous n'avez pas lu les lettres que je vous ai écrite tout au long de notre voyage , car je vous sais friand de ce genre de récit.

Le regarde un tantinet sévèrement , ce qui avec ses bleus et son estafilade, lui donne plus l'air d'un bouffon grimé que celui de circonstance.

Aussi , vous saviez fort bien que je me suis mise en quete de ma famille, et qu'en passant par le Limousin, prés du lac de Ventadour, nous avons malheureusement trouvé la ferme et l'atelier familial désert .

Aussi , aprés des avis afin de retrouver leur trace , et bien que n'ayant pas encore de nouvelles de père ni de mère , la chance à remis plusieurs de mes frères et soeurs sur notre chemin.

Cela je vous l'ai raconté aussi, et vous deviez vous attendre à leur visite un jour, que Deu en soit loué. ..


Gaspard maintenant prend l'air contrit de celui sur qui tombe d'un seul coup tous les malheurs du monde.

Mais vous étes intendant , que diable, pas valet de chambre , et vous dites vous même que votre niéce va vous aider.....
Quittez cette mine , jeune homme , et sur le champ , car les enfants sont grands maintenant , et Joséphine sera bientôt à vos cotés pour tenir le domaine.


Une femme de sa qualité, et en qui j'ai toute confiance , sera des plus bénéfique a Meauzac, où j'ai réussi à la décider de s'installer .

La pauvre était si chagrinée par le décés de son époux qu'elle nous a suivi jusqu'en saint Empire en laissant derrière elle toutes affaires courantes.
Nous l'avons laissé au retour prés de Thiers , afin qu'elle finisse de régler les derniers préparatifs à son déménagement ,

Encore heureux qu'elle n'ai pas été avec nous hier, car il ne lui serai rien resté de ses biens.


Elle ne peut s'empecher de laisser d'échapper un soupir, se reprend en voyant Sophia jouer avec les chatons.

Enfin , il nous ont tout de même laissé cet écu que j'ai fait faire a Paris.

Le cheval marchai bon train , ainsi que Gaspard et sa fille à ses cotés, et déja se profilai au loin les grilles de la porte du manoir , et la douleur se réveillai par accoup.

Nous voila donc bientot rendus
avatar
Zorgl Adventac

Messages : 183
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.familyby.com/familles/myfamily/adventac

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pendant ce temps là, à Montauban (RP/IG halle de Montauban)

Message  GaspardHauser le Mer 13 Juin - 21:39

Au fur et a mesure que le chemin avancai , Gaspard comprenai que la tranquilité et la liberté dont il jouissai jusqu'à l'heure à Meauzac faisait désormais partie d'un époque révolue.

Il se laissa réprimander sans répliquer , jeta un coup d'oeil peu interessé vers le blason, mais prit bonne note de ce que la gouvernante était bien élevée , efficace et de plus veuve , sa situation d'intendant n'étant donc pas menacée.

Zorgl semblai devenir , à chaque secousse de la monture , un peu plus pâle , et c'est avec soulagement qu'il franchi la grande porte et mena à la longe le cheval jusqu'au perron du manoir.

Il l'aida à descendre de selle , et à monter les quelques marches jusqu'au hall d'entrée .


La tête de cerf tronai inexorablement au dessus du fauteuil.
Sans accorder un regard à ce trophée qu'il tenai en horreur , Gaspard installa sa maitresse sur le fauteuil , qu'ils soulevérent ensuite avec Sophia afin de la mener dans ses appartements.


Je reviens avec la bouillie dès aprés avoir mené le pommelé à l'écurie , dame, reposez vous en attendant .

Il descendit l'escalier du manoir quatre à quatre , sauta sur le cheval , et le poussa au trot jusqu'au batiment qui juxtait sa demeure, de l'autre coté du porche.

Aprés avoir ammené un peu de paille fraiche pour la couche de l'animal , il en prit un peu pour lui frotter les flancs. Le pommelé était friand de cet entretien que Gaspard lui faisai réguliérement aprés chaque course.

Il sorti, ferma la porte de bois qui servait de box, et alla pour s'en aller lorsqu'une chose qui lui sembla tout d'un coup étrange le fit revenir sur ses pas.

Du box de Jezabel , pendant tout le temps ou il s'était occupé du cheval , n'etait sorti aucun bruit.

Pas un mouvement, ni même un petite hennissement comme la jument le faisait souvent lorsqu'elle était restée un moment seule, et qu'elle s'ennuyai.

Gaspard ouvri la porte de son box , entra.....


la jument avait disparu.
avatar
GaspardHauser

Messages : 36
Date d'inscription : 09/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pendant ce temps là, à Montauban (RP/IG halle de Montauban)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum